formats
Publié le 10 août 2012, par dans Cinéma.

Jane EyreOuh là, mon dernier article date d’il y a un peu plus d’un mois… C’est pas très sérieux tout ça. Parce qu’en fait, je crois que j’avais de quoi vous faire des articles. Ouais bon bref, je suis une mauvaise blogueuse, rien de nouveau là-dedans :D

Tout ça pour dire que je suis allée voir Jane Eyre au ciné avec Akikazu (pour changer me direz-vous). J’aimais déjà beaucoup le livre, je l’ai lu déjà plusieurs fois, bon, j’en suis pas au même point qu’Aki (ma came à moi c’est plutôt les Jane Austen) mais bon, j’ai quand même bien l’histoire en tête.

Je ne sais pas si j’ai très envie de vous faire un résumé de l’histoire parce que globalement j’ai envie de dire que le film est tellement proche du livre que bon… Vous pouvez trouver ça facilement sur internet (qui est notre ami, avec google, si si – je vous embête là, non ?).

Bref. Tout ça pour dire que le film est très chouette. L’histoire du livre est très bien respectée et le traitement du déroulé de l’histoire qu’ils ont décidé d’utiliser est particulièrement malin et évite d’avoir trop de longueur (qu’on ressent parfois dans le livre…).

L’atmosphère que le film dégage est un peu la même qu’on ressent à la lecture. Une atmosphère sombre, mystérieuse et parfois oppressante. Les décors sont vraiment bien choisi parce que finalement c’est un peu (beaucoup) ce que je m’imaginais quand j’étais en pleine lecture.

Et alors, je vous parle même pas des acteurs. Ils ont été parfaitement choisi et interprètent les personnages vraiment très bien. C’est donc maintenant que je déclare mon amour à Michael Fassbender qui est juste parfait en Mr Rochester. Il est magnétique (ahah magneto inside – oui je sors, c’est nul), intrigant, captivant dans ce rôle.

Tout ça pour dire que je sais pas trop quoi vous dire de ce film. A part qu’il est extrêmement bien fait et pour moi, c’est une chose rare quand il s’agit d’un film qui se base sur un livre, en particulier quand il s’agit d’un livre aussi « important » et complexe que celui-ci.

C’est du tout bon. ALLEZ-Y.

Rendez-vous sur Hellocoton !
 
formats
Publié le 2 juillet 2012, par dans Cinéma.

Blanche Neige et le ChasseurLa semaine dernière je suis donc allée au ciné pour aller voir Blanche-Neige et le Chasseur.

J’avais surtout envie de voir ce film parce que j’adore Charlize Theron et que là, son rôle de méchante reine s’annonçait prometteur. J’avais un peu peur de voir que c’était Kristen Stewart dans le rôle de Blanche-Neige mais bon, on se fait à tout.

Pour l’histoire, vous n’allez pas apprendre grand chose. On est dans l’histoire classique de Blanche-Neige. Sa mère meurt, son père épouse une nouvelle femme. Qui s’avère être une vilaine sorcière. La région dépérit par l’influence néfaste de Ravenna (la vilaine reine :p) pendant que Blanche-Neige est enfermée dans un donjon. Elle finit par s’échapper et la Reine envoie le Chasseur la récupérer (oui bin je vous la fais courte pour l’histoire).

Déjà, quand Ravenna demande au miroir qui est la plus belle du royaume et que ce dernier lui répond Blanche-Neige, j’ai envie de dire : non mais sérieusement. Comment et dans quel monde peut-on dire que Kristen Stewart est plus belle que Charlize Theron. Aucun. Le miroir, il a carrément fumé. Parce que dans le film, Charlize Theron crève juste l’écran. Je l’ai adoré dans son rôle de méchante. Ses costumes sont tous plus fantastiques les uns que les autres. Et elle écrase complètement Blanche-Neige. C’est pour ça que pour moi le film aurait dû s’appeler Ravenna et non pas Blanche-Neige et le Chasseur :D

Sinon, le film en lui-même est un bon divertissement. C’est pas le film du siècle mais il fait bien son boulot. J’ai rigolé avec Akikazu pendant le film parce que je passais mon temps à lui dire des conneries genre : « tiens, on est dans Mononoké » (y a un passage dans la forêt avec un cerf qui me fait penser à ça). Puis « tiens, c’est le seigneur des anneaux maintenant » (bin y a un passage dans les montagnes qui m’a fait penser à la communauté de l’anneau). Et enfin « tiens, c’est Jeanne d’Arc maintenant » (bin oui à la fin, franchement…).

Bref. Je me moque et tout et tout mais j’ai bien aimé. Les nains m’ont fait rire. Les effets spéciaux étaient sympa. Et puis Charlize Theron quoi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
 
formats
Publié le 28 juin 2012, par dans Blabla.

Bon. J’avais dit que jamais de ma vie je n’achèterai de slim. Mais alors JA-MAIS. Parce que je considérais que c’était pas le pantalon le plus esthétique du monde. Et parce que j’aime pas être serrée dans mes vêtements. Et parce que j’avais plein d’autres excellentes raisons (mais si, on a toutes des principes cons quand on décrète que c’est juste no way pour tel ou tel truc).

Puis comme le précédent article le montre, Cimarron est revenu se rappeler à moi. Et en fait, en allant sur leur site, je découvre qu’ils ont des pantalons de toutes les couleurs. Vraiment. Mais en fait ce sont des slims.

Mmmmh. Dilemme. Malgré tout, je vois qu’il y a un revendeur à Lille, The Preppies (la boutique Cimarron de Lille me manquerait presque en fait). Ni une ni deux, hier, j’y suis allée. Bah quoi, ce sont les soldes, faut en profiter.

Evidemment, ils n’avaient pas toutes les couleurs proposées (et peut-être que finalement c’est mieux pour mon porte-monnaie parce qu’en fait je me dis que j’aurais surement fait une razzia).

Je m’étais pris un bleu, un joli bleu. Je sais pas trop comment vous le décrire alors vous allez me croire sur parole. Mais il était trop grand. Et comme toutes les tailles étaient en magasin, je me suis dit : bon, je vais quand même en essayer un dans la taille en-dessous pour savoir quelle est ma taille et au pire, je pourrais ptet commander sur le net.

Il s’avère qu’il y avait ma taille dans le coloris Misty Jade. Un vert jade pastel. Bon, c’est joli, et puis de toute façon, je fais que l’essayer pour voir la taille. Ouais bon en fait, je le prends…

UN PANTALON VERT. SLIM. Tout ce que je ne pensais pas acheter un jour… Mais à -30%, je résiste comment moi ?

Cimarron Cassis Misty Jade Cimarron Cassis Misty Jade
Bon alors, j’ai bien fait ou bien ?
Le slim est trop long pour moi, j’ai dû replier en bas parce que sinon ça plissait à mort au niveau des genoux vu qu’il remontait. Va quand même falloir que je m’habitue à porter un pantalon que je sens sur les mollets. Ca me perturbe un peu cette affaire mais je devrais m’y faire.
C’est tellement joli ce pastel… :p
Rendez-vous sur Hellocoton !
 
formats
Publié le 16 juin 2012, par dans Blabla.

Je sais pas vous mais personnellement j’ai une tendance à vouloir tout conserver. Même pour les vêtements. Parce qu’ils sont pas abimés, pas usés et on se dit toujours on sait jamais.

C’est comme ça que c’est avec plaisir que j’ai retrouvé ma vieille veste en jean pile au moment où les vestes en jean revenaient à la mode. A savoir que cette veste, je l’ai depuis le lycée et qu’hormis son délavage, elle est encore en parfait état.

Et dernièrement, après quelques petits achats de vêtements, je me suis dit qu’il faudrait quand même que je fasse de la place dans mon armoire étant donné qu’il ne doit pas rester une seule place pour ajouter une nouvelle pièce.

C’est ainsi que je me suis retrouvée nez à nez avec 2 de mes jeans Cimarron. Aaaah. Cimarron. Ca nous ramène au collège (si si) où le cimarron était LE pantalon à avoir dans son dressing (ouais, même au collège on parlait déjà de pièces A AVOIR sinon on était trop des ringardes). J’en ai eu je sais plus combien. Facilement 5 – 6. Dont le classique bleu marine. J’ai un souvenir d’avoir hésité avec du rouge. Puis après je me souviens plus très bien.

Par contre, ceux que j’ai retrouvé, je m’en rappelle parfaitement bien. Des jeans d’été (ça parait absurde dit comme ça) mais globalement en coton bien plus fin que les jeans hiver. Un jean turquoise et un jean bleu ciel presque blanc. Le jean turquoise, j’ai le souvenir d’une anecdote. Vu au Printemps de Lille à l’époque d’une virée shopping avec une copine. Flashage complet dessus. Et course à celle qui l’aura donc en premier. Et bah j’ai gagné parce qu’à l’époque, je crois que j’y suis retournée le lendemain avec ma môman.

C’est aussi dans cette période qu’on découvre le taille basse. Avec les parents qui te demandent de te baisser pour être sur qu’on reste décente et que c’est pas trop taille basse non plus.

Bref. Les jeans Cimarron, c’est un peu ma madeleine du jean.

Mais donc, je vous dis pas tout ça pour vous parler juste du jean. Je suis juste HALLUCINEE. Dites-vous, j’ai 27 ans. Le collège ça remonte quand même à plus de 10 ans (ouais, on va pas en rajeunissant hein). Et bah vous savez quoi, mes jeans du collège, JE RENTRE TOUJOURS DEDANS.

Cimarron

J’hallucine juste parce que depuis le collège, j’ai dû prendre une petite dizaine de kilos quand même. Et je me rappelle précisément qu’en 4ème/3ème, je le portais. Soit, quand j’avais genre 14 ans si je me trompe pas.

La conclusion dans l’histoire c’est que les jeans colorés, c’est de nouveau à la mode et donc que la mode n’est qu’un grand cycle et grand recommencement. Parce que de ce fait, mes jeans Cimarron, comme ils me vont, je les reporte. Et franchement, je dénote pas avec les jeans actuels…

Bon, le problème dans l’histoire, c’est qu’avec ça, j’ai toujours pas fait de place dans mon dressing…

Rendez-vous sur Hellocoton !
 
formats
Publié le 30 mai 2012, par dans Jeux Vidéos & Actus.

Fable HeroesMe revoilà après quasiment un mois avec un test d’un jeu sorti sur le Xbox Live Arcade début mai. Oui vous pouvez le dire, je suis du genre carrément lente (la vérité c’est que j’oublie de faire un article – oui je sais, c’est MAL).

Quand vous débutez le jeu, vous avez le choix entre 4 perso (vous en débloquez d’autres par la suite) qui sortent, bien entendu, de l’univers de Fable (bah oui, parce que sinon quel intérêt d’appeler ça Fable Heroes hein). L’univers du jeu nous rappelle Fable bien évidemment avec un look totalement revu. Les persos ont d’ailleurs une apparence de marionnette/poupée et tout est tout mignon façon cartoon. Bien sûr, le fait de proposer différents persos permet de proposer différents « style » de jeu.

Après ça, c’est la « grande » aventure. Et là on retrouve le côté action (limite hack’n'slash en fait) car vous tatannez des trucs et y a de l’or qui en sort. Et pas qu’un peu, c’est genre fontaine. Et y a une raison à cela. Le jeu peut se jouer en coop (jusque 4) et le but de jeu est de récupérer le plus de pièces d’or. Conclusion, faut faire son rapiat si on veut être le 1er sur le podium parce qu’il faudra faire mieux que vos potes. Et je vous parle même pas des « buffs » qu’on peut trouver en cours de jeu parce que certains font que votre stock de pièces peut se refiler par simple contact à un de vos potes. De quoi foutre un bordel monstrueux et finir par se taper en vrai entre potes (cool, non ? :D ). Et pour respecter la plus pure tradition de Fable, il vous arrivera de tomber sur deux types de coffres, le coffre gentil (qui vous donne de l’or) et le coffre méchant (qui vous permet d’embêter vos petits camarades) et là, à vous de faire votre choix… (moi je peux vous dire qu’à moins de me retrouver sans le sous, j’aime bien balancer des saloperies).

Suite à ça, vous finissez bien à un moment donné d’arriver à la fin du niveau. Et de nouveau, un nouveau choix s’impose à vous : direction le boss ou direction un mini-jeu. Mini-jeu débile, je tiens à le préciser. Forcément hein.

Bref, lu comme ça, ça a l’air d’être un jeu trop bien qu’il est drôle. Bin oui et non. Oui parce qu’effectivement, on y retrouve du fun. Non parce que finalement le jeu reste malgré tout assez pauvre. Le système de combat est des plus simplistes. Et imaginez, vous jouez avec 3 autres potes, et vous, comme un glandu, vous avez pris une arme à distance. Jusque là vous allez me dire, c’est quoi le problème ? Bin le problème c’est que le but du jeu c’est quand même d’amasser de l’or… Et bah oui, quand on tire à distance, on est loin de la source d’or. Donc on se fait pwned par les potes. Idiot, non ?

Tout ça pour dire que c’est sympa mais on peut rester un peu sur sa fin. Après, si on cherche un jeu simple et efficace, vous savez quand même ce qu’il vous reste à faire… Direction le XBLA et pour 800MS points, il est à vous :D

 

Rendez-vous sur Hellocoton !